Gratin dauphinois de chez Bouchet

Gratin dauphinois de chez Bouchet - 4.8 sur 5 a partir de 43 avis
Note utilisateur:  / 43
MauvaisTrès bien 

Recette du gratin dauphinois de chez Bouchet

M. Bouchet - né en 1891 - habitant Seyssins, a tenu pendant quatorze ans avec sa femme le restaurant de la Tour-Sans-Venin. On venait souvent de très loin pour apprécier son gratin. “ Le premier vrai gratin que j'ai dégusté, nous a-t-il confié, c'était en 1910 à Autrans, chez Vodiska. Il m'a laissé perplexe par sa finesse! Mais c'est la mère Philomène Revollet l'arrière grand-mère de M. Revollet, restaurant du Moucherotte à Saint-Nizier - un fameux cordon bleu - qui a lancé la recette. ” Et M. Bouchet a bien voulu nous la confier, cette recette, qu'il a tant de fois utilisée. Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Seigneurs, Editions de Bellande 1978.

Prenez des pommes de terre Bintge, coupez-les très finement, en lamelles.
Faites-les cuire pendant vingt minutes dans du lait.
Dans un plat à gratin, mettez un quart de crème (pour quatre personnes) et versez les pommes de terre retirées du lait.
Salez et poivrez avant de mettre au four.
Pour qu'un client soit satisfait, il faut servir le plat à point, c'est-à-dire qu'il doit être apporté en ébullition sur la table!

Et à M. Bouchet d'ajouter : “ Comme vous le voyez, pas d'ail, pas d’œuf... et encore moins de fromage! ”.

Informations supplémentaires