Gratin dauphinois de Pont en Royans

Gratin dauphinois de Pont en Royans - 5.0 sur 5 a partir de 59 avis
Note utilisateur:  / 59
MauvaisTrès bien 

Recette du gratin dauphinois de Pont en Royans:

Le gratin dauphinois ? Mme Massemy, fille d'Hippolyte Muller, fondateur du Musée Dauphinois, et elle-même grande érudite, a sa petite idée là-dessus... “ Laissez donc se disputer les spécialistes qui ne sont jamais d'accord sur ce qu'ils appellent leur personnelle et véritable recette du gratin dauphinois ”, nous a-t-elle déclaré. Et, avec empressement, elle a tiré de ses dossiers une feuille en nous disant : “ Voici la recette, telle que je l'ai vue et goûtée à Pont-en-Royans, et telle qu'elle doit être faite parce qu'elle est bien supérieure à tous les gratins qu'on vous sert à peu près dans tous les hôtels et qui n'ont de commun, avec le gratin dauphinois que l'appellation ”. Voici donc sa recette, pour 5 à 6 personnes. Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Seigneurs, Editions de Bellande 1978.

- Prenez un kilo de belles pommes de terre dites de Hollande.
- Epluchez-les, séchez-les bien dans un torchon.
- Prenez un plat de grandeur suffisante et qui supporte le four.
- Frottez-le entièrement à l'ail (on peut supprimer l'ail, mais c'est grand dommage).
- Beurrez-le copieusement partout.
- Coupez les pommes de terre en lamelles, aussi minces que possibles, remplissez-en le plat jusqu'à un centimètre du bord en salant et poivrant raisonnablement entre chaque “ lit ”.
- Quand votre plat est rempli, laissez couler dessus, de façon à couvrir le tout, de la crème assez légère dite “ fleurette ”.
- Au besoin, vous délayez de la crème épaisse avec du lait pour la rendre plus fluide.
- Salez de nouveau et poivrez, la crème affadissant toujours.
- Mettez des parcelles de beurre de place en place.
- Votre four, qui a été chauffé pendant ce temps, accueille votre plat pendant une heure, une heure et demie. Ce four doit être doux.

Vous ne devez toucher au gratin sous aucun prétexte.
Quand son aspect vous préviendra qu'il est temps de le servir, n'oubliez pas que le gratin peut se faire attendre, mais ne doit attendre jamais. ”
Commentaires de Mme Massemy : surtout, n'ajouter ni oeufs, ni fromage : les premiers enlèvent l'onctuosité du gratin en laissant à l'intérieur des morceaux d'oeufs brouillés et le fromage en dénature le goût.

Informations supplémentaires