Imprimer
Catégorie : Recettes salées

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Avant l'apparition de la pomme de terre, les Dauphinoises cuisinaient déjà de nombreux gratins. Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Signeurs, Editions de Bellande 1978.


Ils étaient réalisés avec des herbes, des salades, des bettes, des raves, des navets, des cardons ou encore des champignons.

Dès le Moyen Age, elles faisaient gratiner, avec du lait, ces herbes ou légumes dans un récipient en fonte, bien couvert, sur des braises ardentes.

Elles recouvraient ensuite le récipient de cendres chaudes.

Le gratin cuisait ainsi pendant quatre à six heures.

Avant de le servir, elles l'arrosaient de crème fraîche ou de beurre fondu.

C'était le plat principal des montagnards, surtout pendant l'hiver.

Parmi les autres gratins confectionnés jadis encore par les paysannes dauphinoises, on cite le gratin de macaronis et le gratin de gras double.