Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Seigneurs, Editions de Bellande 1978.
- un petit jambon très peu salé
- du Champagne, Madère ou Porto
- 1 l. de fond de veau
- pâte brisée ou pâte feuilletée


Prenez un petit jambon très peu salé, laissez-le dégorger à l'eau courante pendant quelques heures et mettez-le cuire comme à l'ordinaire.

Lorsqu'il a atteint son degré de cuisson, retirez le récipient du feu et laissez reposer le jambon dans sa cuisson une bonne heure.

Retirez-le ensuite, enlevez la peau.

Dégraissez-le légèrement et placez-le dans une brassière avec du Champagne, Madère ou Porto et environ un litre de bon fond de veau, lié, préparé d'avance avec os de veau, de jambon et les condiments habituels.

Couvrez et passez au four.

Attention : il faut arroser souvent !

Lorsque le liquide est aux trois quarts absorbé, retirez le jambon et laissez-le tiédir.

Vous le découpez ensuite en tranches et le reconstituez dans sa forme primitive.

Vous l’arrosez avec très peu de fond de cuisson et préparez une abaisse, soit en pâte brisée, soit en pâte feuilletée un peu épaisse.

Placez le jambon dessus et recouvrez-le de la même pâte, en y adaptant des motifs de décor en feuillage. Dorez, et faites cuire au four.