Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Seigneurs, Editions de Bellande 1978.
- 250 grammes de panne de porc
- 125 grammes de rouelle de porc frais
- 100 grammes de mie de pain
- du lait
- 500 grammes de foie de veau
- persil
- muscade légère
- sel, poivre
- du lard gras
- des foies de volailles
- une barde de lard
- un verre de vin blanc
- un verre à liqueur de Cognac


Hachez ensemble 250 grammes de panne de porc, 125 grammes de rouelle de porc frais, 100 grammes de mie de pain trempée dans du lait, 500 grammes de foie de veau.

Ajoutez un peu de persil, une pincée de muscade légère.

Salez, poivrez.

Mélangez bien le tout et étendez au fond d'un récipient bordé de lard gras, une couche de ce hachis, une couche de foies de volailles hachés eux aussi (quatre à huit foies) et une nouvelle couche de hachis.

Tassez le tout. Ajoutez-y une barde de lard, un verre de vin blanc, un verre à liqueur de Cognac.

Laissez cuire pendant une heure et demie à deux heures.

On peut affiner ce pâté en ajoutant aux foies de volailles des truffes ou pelures de truffes ou, à défaut, des trompettes de mort sèches et réduites en poudre.