Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Recette recueillie par René Reymond, historien de la Matheysine. Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Signeurs, Editions de Bellande 1978.
- du foie
- une livre de lard gras
- sel et poivre
- une pincée d'épices
- deux gousses d'ail
- deux échalotes
- un morceau de crépine de porc
- un verre de vin blanc
- un verre à liqueur de Cognac ou de bonne eau-de-vie
- des carottes
- deux oignons
- un bouquet garni


Hachez le foie et une livre de lard gras.

Salez, poivrez, ajoutez une pincée d'épices, deux gousses d'ail, deux échalotes hachées menu.

Mélangez le tout et déposez le hachis sur un morceau de crépine de porc.

Refermez la crépine, ficelez.

Mettez dans une cocotte les couennes de lard, puis le pâté sur lequel vous verserez un verre de vin blanc et un verre à liqueur de Cognac ou de bonne eau-de-vie.

Ajoutez quelques carottes coupées en tranches, deux oignons, un bouquet garni.

Faites cuire à feu régulier et doux pendant deux heures et demie en arrosant souvent. Lorsque le pâté est cuit, égouttez-le et disposez-le chaud dans une terrine.

Une fois refroidi, recouvrez-le de graisse fondue (environ 3 cm d'épaisseur).

Recouvrez la terrine d'un couvercle hermétiquement clos.

Ce pâté, facile à réaliser, se conserve pendant deux ou trois mois.