Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Signeurs, Editions de Bellande 1978. Vos grand-mères vous ont sans doute parlé de ce fameux potage à la citrouille (soupe aux potirons) si prisé autrefois. Voilà comment elles le préparaient. Pour une pinte de lait, prenez un quartier d'une citrouille. Otez-en la peau et tout ce qui tient après les pépins. Coupez la citrouille en petits morceaux que vous mettrez dans une marmite avec de l'eau.
- deux pintes de lait
- un quartier d'une citrouille.
- un morceau de beurre
- sel.
- sucre
- des tranches de pain


Pour une pinte de lait, prenez un quartier d'une citrouille. Otez-en la peau et tout ce qui tient après les pépins.

Coupez la citrouille en petits morceaux que vous mettrez dans une marmite avec de l'eau.

Faites cuire votre citrouille jusqu'à ce qu'elle soit réduite en marmelade et qu'il ne reste plus d'eau.

Ajoutez un morceau de beurre gros comme un œuf et un peu de sel.

Faites-lui faire encore quelques bouillons.

Versez alors dedans une autre pinte de lait bouilli et sucrez à votre goût.

Dans un grand plat creux, disposez des tranches de pain, que vous mouillerez avec votre bouillon de citrouille.

Couvrez le plat et mettez-le sur un peu de cendre chaude pendant un bon quart d'heure pour donner le temps au pain de tremper.

Mais, attention il ne doit pas bouillir !

Avant de servir, versez dans votre plat le restant de votre bouillon bien chaud.