Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Signeurs, Editions de Bellande 1978.
Pour cinq personnes

- 2 poireaux
- 2 carottes
- 3 tomates
- 3 oignons
- 100 gr de haricots blancs
- une poignée de feuilles d'oseille
(ou de blettes)
- 3 décilitres de crème fraîche
- un litre et demi à deux litres de bouillon de veau (ou d'eau)
- 75 gr de beurre
- du sel, du poivre
- du pain.


Cette recette demande un temps de préparation de vingt minutes environ, mais il faut faire tremper les haricots au préalable pendant douze heures.

Durée de la cuisson : deux heures et demie.

Faites cuire vos haricots blancs qui auront trempé depuis la veille.

Laissez-les sur le feu pendant une heure environ.

Lavez et triez l'oseille , faites-la revenir pendant cinq minutes dans un fait-tout avec trente-cinq grammes de beurre, puis retirez-la, hachez-la et réservez-la au chaud.

Epluchez les oignons, les poireaux et les carottes, coupez-les en minces rondelles et faites-les alors revenir à feu vif dans le reste du beurre, pendant cinq minutes.

Baissez le feu et laissez mijoter vingt minutes.

Ajoutez alors dans le fait-tout les haricots blancs égouttés, ainsi que les tomates pelées, épépinées et coupées en morceaux.

Mouillez avec le bouillon tiède, salez, poivrez et faites cuire une heure à feu doux.

Quinze minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez à la préparation l'oseille, puis la crème, en remuant au fouet.

Juste avant de servir, passez la soupe au moulin à légumes, déposez des morceaux de pain grillé dans la soupière avant d'y verser la soupe.