Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ah, la bonne soupe aux choux, que l'on préparait jadis soigneusement dans les chaumières du Dauphiné! Le porc entrant dans sa composition, elle a pris tout naturellement le nom du saint Ermite du désert : Antoine, patron du petit village médiéval de Saint-Antoine en Dauphiné et aussi patron des charcutiers. Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Signeurs, Editions de Bellande 1978.
- des choux
- un morceau d'échine de porc salée
- des tranches de lard salé
- carottes
- navets
- raves
- oignons
- clous de girofle
- céleri
- ail
- bouquet garni
- une pomme de terre de taille moyenne
- beurre.
- arine
- un bouillon de poule
- des tranches de pain


Mettez les choux dans une marmite, mouillez-les avec de l'eau.

Ajoutez un morceau d'échine de porc salée, des tranches de lard salé, carottes, navets, raves, oignons, clous de girofle, céleri, ail, bouquet garni, une pomme de terre de taille moyenne et l'assaisonnement habituel.

Quelques minutes avant de servir la soupe, égouttez les légumes de la garniture.

Faites revenir ces légumes au beurre.

Farinez-les légèrement et mouillez-les avec quelques cuillerées de bouillon.

Remettez les alors dans la marmite, avec un bouillon de poule.

Servez cette soupe garnie de tranches de pain grillées et passées au beurre, mais attention : pas dans une soupière !

C'est dans un grand plat en terre qu'elle doit être présentée, l'échine de porc trônant au milieu, sur le chou et les légumes.

Seule la pomme de terre doit être écrasée.

Et, tout autour, nageant dans le bouillon, disposez des miques de maïs.