Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C'est le frère Ignace, un Antonin hospitalier du Couvent de l'Abbaye Saint-Antoine en Dauphiné, qui a mis au point cette recette vers 1560. Recette tirée de l’excellent ouvrage de Claude MULLER : “ Coutumes et traditions du Dauphiné, cuisine, jeux, costumes, chansons et danses ” Editions des 4 Signeurs, Editions de Bellande 1978.

Prenez des fromages de chèvres bien secs.

Découpez-les en minces copeaux, que vous déposez par couches dans une terrine.

Arrosez chaque couche d'un bouillon d'oignons corsé, et d'un bouillon de poireaux auquel vous aurez ajouté quelques brins d'estragon, une pincée de quatre épices et du poivre de cayenne.

Quand vos couches sont disposées dans la terrine, arrosez le tout d'un bon verre de vieille gnôle et laissez macérer pendant trois à cinq jours.

Servez alors avec des tranches de pain de ménage.